GROSNE

L'Histoire de Grosne

Le territoire de Grosne Ă©tait traversĂ© par une voie romaine d'importance secondaire qui reliait Vellescot et Recouvrance.

En 1105 la mairie de Grosne et sa paroisse s'Ă©tendait sur les localitĂ©s voisines de Boron, Vellescot, Recouvrance, Brebotte, EschĂȘne et le village disparu de NormanvillarsPetit-Croix n'Ă©tait alors qu'une simple chapelle rattachĂ©e Ă  Grosne.

À cette date ; Ermentrude, veuve de Thierry Ier comte de MontbĂ©liard-Ferrette, donne le fief de Grosne au prieurĂ© de Froidefontaine.

En 1125 le comtĂ© est partagĂ© entre FrĂ©dĂ©ric Ier comte de Ferrette et Thierry II, comte de MontbĂ©liard. Froidefontaine et Grosne font alors partie du comtĂ© de Ferrette. En 1454, le fief passa dans les mains des seigneurs de Montjoie qui l'ont conservĂ© jusqu'en 1630. Les revenus de l'Ă©glise ont Ă©tĂ© perçus par le prieurĂ© de Froidefontaine jusqu'en 1621, par les jĂ©suites d'Ensisheim jusqu'en 1764 et enfin par le collĂšge royal de Colmar jusqu'Ă  la RĂ©volution.

Signification du Blason

Une partie du village appartenait au 18Ăšme Ă  la seigneurie de Delle, domaine des Mazarin. C’était une paroisse dĂ©diĂ©e Ă  St Paul, reprĂ©sentĂ©e sur le blason par l’épĂ©e.

 La clĂ© d’argent rappelle que Grosne fut longtemps aux Montjoie. Une seule famille de la noblesse fut connue dans la paroisse, il s’agissait des Taillefer de Breteuil, symbolisĂ©e par la couleur rouge.


Signification des couleurs :


Azur : signifie en blason d’armoiries des vertus de Justice - reprĂ©sente loyautĂ©, puretĂ©, gentillesse et renommĂ©e

 
Rouge : signifie en blason d’armes des vertus de CharitĂ© – reprĂ©sente une marque de vaillance, hardiesse, magnanimitĂ©

 
Argent : signifie en blason d’armes des vertus d’EspĂ©rance, PuretĂ©, Innocence, HumilitĂ©


Or : signifie en blason d’armoiries des vertus de Foi, Force et Confiance